Joud JOSEPH, THÉRAPIE BRÈVE

Contact

Joud JOSEPH
42, rue Saint Martin
01300 BELLEY

Tél. : 04 79 42 14 13

Psychothérapie Chambéry

Psychothérapie Chambéry
Pierre Janet (1859-1947)
Psychologue en tant que Philosophe médecin

On ne peut pas encore s’empêcher de considérer le névropathe et l’aliéné comme des disciples ignorants ou comme des pénitents à qui il faut enseigner la vérité à la mode ou la morale du jour. Quand on se décidera à les considérer comme de vrais malades et quand les psychothérapeutes sauront être de vrais médecins, on ne se souviendra plus de ces problèmes imaginaires […] Toutes ces discussions sont évidemment futiles et il n’y a qu’un seul problème qui ait de l’intérêt : c’est celui de l’efficacité pratique de ces traitements. (Janet, Les médications psychologiques tome I, 1919)

Pourquoi la psychothérapie brève en lieu et place d’une psychothérapie traditionnelle ?

Les thérapies traditionnelles ont généralement pour but de permettre à leurs clients, ou patients, d’atteindre des prises de conscience qui peuvent s’apparenter à la prise de conscience scolaire de ce qui est vrai, bien, scientifique… Cet apprentissage thérapeutique peut être long avec un résultat incertain !

C’est pourquoi à Palo Alto des chercheurs (Bateson, Jackson, Weakland, Haley, Watzlawick puis Fisch) ont cherché à construire une thérapie qui soit le contraire de la thérapie traditionnelle : une thérapie qui soit plus efficace dans le court terme. Ils se sont donc imposés de mener cette thérapie brève en un maximum de 10 séances (avec un minimum de deux séances)…

La différence entre la thérapie brève et la thérapie traditionnelle.

Voici une phrase d’un de mes anciens professeurs de Philosophie au lycée qui marque la distinction entre la thérapie brève et la thérapie traditionnelle : « Joseph, je ne suis pas là pour t’apprendre quoi penser, mais pour t’apprendre à penser par toi-même » (Mr Place).

A mon tour, je ne considère pas que mon rôle de thérapeute soit d’enseigner la vérité à la mode ou la morale du jour surtout à apprendre aux personnes qui viennent me consulter à penser par eux-mêmes.

La thérapie brève étant le contraire de la thérapie traditionnelle, elle ne cherche pas la prise de conscience puis un changement mais demande un petit changement quotidien qui par effet de boule de neige peut entraîner des changements plus gros et donc des prises de conscience. La thérapie brève ne demande pas à la personne en demande d’aide un travail intellectuel, mais de faire l’expérience d’un comportement nouveau dans sa vie quotidienne et d’en garder les résultats en tête afin de les comparer avec ceux de sa vie d’avant. Cette expérience lui permettra de décider ce qui est plus commode pour elle.

Ma différence vis-à-vis d’un thérapeute traditionnel.

Il y a quelques jours, une amie est venue me parler de son fils qu’elle a emmené vers un pédopsychiatre. Il est ressortie de cet entretien qu’il avait un complexe d’OEdipe non résolu et que mon amie était une mère étouffante, ou trop présente, ou…
Je ne sais pas ce qu’est le complexe d’OEdipe… ou plus exactement je ne sais quelle interprétation du complexe d’OEdipe est la bonne : est ce le désir de pratiquer l’inceste avec sa mère et de tuer son père comme le pense le psychanalyste Freud, ou est ce alors l’autoréalisation d’une prophétie à partir du moment où l’on fuit la prophétie comme le pense le psychanalyste Lacan, ou Popper (sous le nom « d’effet OEdipe »), ou comme nous l’enseigne les mythes ?...

Je sais ce qu’est un complexe et je connais le mythe d’OEdipe… mais si je lui apprend mon savoir cela va-t-il servir à mon amie autrement que pour la culpabiliser ?

Dans ma jeunesse je désirais être dessinateur de bandes dessinés et j’adore toujours en lire. Je suis un grand lecteur et j’aime les récits que je puisse imaginer comme un film. Je suis cinéphile… Contrairement au thérapeute traditionnelle, je n’enseigne pas ce qu’est le complexe d’OEdipe. Les personnes qui viennent me consulter m’apprennent des histoires de leur vie comme des scènes de film : « Je lui ai dit ceci, il m’a répondu cela, je n’ai pas aimer donc j’ai fait cela, il n’a pas apprécié mon acte donc il a répondu par cet acte ci etc. »
Puis à la fin de la séance, nous définissons ensemble un petit changement quotidien afin qu’il vienne contrer la répétition de cette scène qui pose problème. Si cette scène n’est pas pour moi assez précise, je peux alors demander d’observer plus précisément la scène et d’en recueillir des informations. Tout ceci dans le but que la scène m’apparaisse plus clairement.


Joseph JOUD est un psychothérapeute à Belley dans l'Ain (01300), à proximité de Chambéry. Il vous propose une thérapie brève visant à effectuer un changement personnalisé dans votre vie au quotidien, afin de vous permettre de résoudre vos problèmes affectifs, relationnels, de dépression ou de TOC. La psychothérapie à Chambéry a son spécialiste !

Agence web Lyon
Création site web Rhône Alpes | Référencement de sites Lyon | Annuaire